Un devis, un conseil ?

Contactez votre expert proche de chez vous.

01 64 63 02 03

Étude personnalisée GRATUITE

AMIANTE AVANT DÉMOLITION

Quelles sont les conditions qui rendent obligatoire le recours à un diagnostic amiante ? Tous les biens immobiliers construits avant l'interdiction de l'amiante sont soumis à une obligation de réaliser un diagnostic préalablement à l'engagement de travaux.

Ainsi, si le permis de construire a été déposé avant le 1er juillet 1997, le maître d'ouvrage doit être informé de la présence d'amiante sur le chantier.

Un diagnostic préalable pourquoi ? La présence d'amiante sur un chantier peut se révéler dangereuse pour la santé des intervenants.

Ce composant se retrouve en effet dans de nombreux éléments de construction.

Suite à une série d'expertises sanitaires, l'amiante a été reconnue responsable de l'apparition de maladies respiratoires, dont certaines très graves et pouvant entraîner le décès des personnes fortement exposées.

L'État français a donc pris la décision d'interdire son utilisation dans la composition des matériaux de construction.

Pour autant, le risque n'a pas disparu puisque la présence de ce composant toxique est encore réelle dans de nombreux bâtiments.

Lors d'interventions impliquant des éléments amiantés, des poussières contenant des fibres peuvent se répandre dans l'air.

Il s'impose donc de prendre toutes les dispositions nécessaires pour protéger les personnes amenées à travailler sur des chantiers de démolition.

Comment se déroule le diagnostic ? Le diagnostic amiante préalable à l'engagement de travaux de démolition nécessite impérativement le recours à un professionnel détenteur d'une certification.

La première phase consiste à localiser les matériaux contenant de l'amiante.

Celle-ci était surtout utilisée dans les revêtements (faux plafonds, calorifugeages, flocages), dans certains panneaux servant de cloisons, de planchers ou de plafonds, dans les coffrages, les gaines, les canalisations ou encore dans les poutres et les charpentes.

L'amiante entrait aussi dans la composition des matériaux de toiture et les bardages.

Une fois repérés, le diagnostiqueur examine l'état de conservation de ces éléments et peut préconiser des investigations complémentaires afin de s'assurer des conditions sanitaires du bien exploré (mesure d'empoussièrement de l'air, analyses en laboratoire).

En fonction de ces expertises, le diagnostiqueur sera en capacité de dresser un rapport exhaustif de la situation qui servira de référence pour élaborer un plan de protection des intervenants du chantier contre le risque amiante.

Ce rapport doit être remis au maître d'ouvrage au plus tard un mois avant le début des travaux.

Actualités